mardi 21 septembre 2021

17 Lunes - Kami Garcia . Margaret Stohl *-*-* Beautiful Darkness


 Présentation du livre :


Titre : 17 Lunes
Date de Parution Française : 2010
Titre original : Beautiful Darkness
Date de Parution : 2010
Autrices : Kami Garcia . Margaret Stohl
Traduction : Luc Rigoureau
Édition : Hachette / Black Moon

Résumé :

Je n'aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu'un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de Mortel m'interdisait l'accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?
Après le désastre du seizième anniversaire de Lena, j'avais pensé que l'aimer et la soutenir suffirait. Mais il fallait croire que je m'étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l'échec...

L'amour est-il encore plus fort que le destin ?

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Voici donc, le deuxième tome de cette saga sur les Enchanteurs de Gatlin. Nous retrouvons Lena et Ethan tout de suite après la fin du tome 1, soit après l'anniversaire de Lena et la mort de son oncle Macon. Tout va commencer avec l'enterrement de ce dernier avec le mal-être de Lena puisqu'elle se sent responsable en plus d'être triste de sa perte. Et avouons le, Macon est la figure paternel de Lena, donc le perdre est quelque chose d'atroce. 

La chose qui est bien dans cette saga, et dont je n'ai pas parlé la première fois, c'est que l'histoire est racontée du point de vue d'Ethan, et j'avoue ne pas avoir énormément de livre où c'est le garçon qui est le narrateur, c'est souvent la fille. Du coup, c'est un point positif. 
Comme j'en parlais avec une autre lectrice, c'est que cette saga a un fort potentiel dans son histoire, mais que c'est pas mal gâché. Alors, oui, on parlait plus du film qui est une vraie catastrophe cinématographique, mais je trouve qu'en livre, c'est pareil. Il y a des explications, des détails, mais alors mon dieu, c'est trop ! J'ai trouvé ce tome d'une longueur, j'avais tellement hâte qu'il finisse. Étant une relecture, je n'avais pas souvenir que c'était comme ça, sachant que j'ai les tomes suivants, mais là, je n'en pouvais plus. Pourtant, je le dis et le redis, cette histoire a un potentiel de fou ! 
Je trouve qu'il ne se passait pas grand-chose dans ce tome là, mais en plus de ça, quand il y avait quelque chose c'était tellement prévisible (à part une chose, mais on en reparle plus tard), et en plus de ça, c'était limite donné. Je veux dire par là, qu'Ethan et ses amis sont en difficulté ? Oh bah, donnons-leur la réponse toute faite, une autre difficulté ? Eh bien, Amma, sa nourrice, va être là et lui donner un coup de main... Vous voyez, c'est un peu tout ça qui m'a ennuyé, je trouve qu'ils n'ont pas galérés. 

Ici, Lena va fuir Ethan et sa famille, car elle pense être vouée aux Ténèbres et ne sera pas Lumière, tout ça, car elle pense qu'elle a tué Macon pour sauver Ethan avec un enchantement qui vient du Livre des Lunes. Elle va fuir pour retrouver un endroit soit disant assez secret, à la limite du mythe (mais trouvé assez facilement, scusez du peu) avec sa cousine Ridley et un inconnu au premier abord, John, qui au final se retrouvera être quelqu'un de sa famille, son oncle, je crois.  Elle coupera tout lien avec Ethan, même leur lien où ils se parlent par télépathie. Elle va se plier sur elle-même, mais ce n'est pas pour autant qu'Ethan va la lâcher, il ira dans des endroits dangereux et combattra des Enchanteurs des Ténèbres, Incubes et j'en passe. Il n'ira pas seul car il sera accompagné de son meilleur, Link, et d'une petite nouvelle, Olivia "Liv" qui est apprentie Gardienne. 

La finalité de cette histoire est sur le sort de Lena, qui n'a toujours pas choisi son camp, à savoir si elle est Lumière (qui tuera tous les membres de sa famille qui sont Ténèbres) ou bien Ténèbres (qui tuera tous les membres Lumière de sa famille). Choix difficile, car elle aime des membres des deux côtés. Du coup, elle est moitié moitié, et sa mère va convoquer une nouvelle Lune afin qu'elle choisisse, tout en sachant que dans sa tête elle est plus du côté sombre. 
Mais vous vous doutez que ça ne sera pas aussi facile que ça. Comment Lena va choisir ? Choisira-t-elle la facilité ? Ethan et ses amis, vont-ils réussir à la sauver ? 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


The book :


Title: Beautiful Darkness
Publication Date: 2010
Scenario : Kami Garcia . Margaret Stohl

Synopsis:

There were no surprises in Gatlin County. At least, that's what I thought. Turns out, I couldn't have been more wrong.

Ethan Wate used to think of Gatlin as a place where nothing ever changed. Then mysterious newcomer Lena Duchannes revealed a secret world of curses and Supernaturals with terrifying abilities. Lena showed him a Gatlin where impossible, magical, life-altering events happen. Sometimes life-ending.

And now that Ethan's eyes have been opened to the darker side of Gatlin, there's no going back. Haunted by strange visions only he can see, Ethan is pulled deeper into his town's tangled history and finds himself caught up in the dangerous network of underground passageways endlessly crisscrossing the South, where nothing is as it seems

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

We find Lena and Ethan after the end of volume 1 that is after Lena’s birthday and the death of her uncle Macon. It all starts with the funeral of Macon with the ill-being of Lena since she feels responsible in addition to being sad of her loss. And let’s face it, Macon is Lena’s father figure, so losing him is something atrocious.

The thing that’s great and that I didn’t mention the first time is that the story is told from Ethan’s perspective, and I don’t have a lot of books where the boy is the narrator. That's a positive point.
As I was talking to another reader, the story has a lot of potential, but it’s ruined. We were talking more about the movie, which is a real cinematographic catastrophe, but I think the book is the same thing. There are explanations, details, but it’s too much! I was so looking forward to it. I say it again but this story has a crazy potential!
I find that there wasn't enough actions in this volume, but on top of that, when there was something it was predictable (except for one thing, but we’ll talk about it later), and on top of that, all the answers were given. Ethan and his friends are in trouble? Let’s give them the ready answer, another difficulty? Well, Amma, his nanny, is gonna be there and help him out... You see, it’s all that bothered me a little, I find that they don’t have big problems.

Lena will run away from Ethan and her family because she thinks she is doomed to Dark and will not be Light. She thinks she killed Macon to save Ethan with an enchantment that comes from the Book of Moons. She will flee to find a so-called secret place, to the limit of myth (but found quite easily, sorry not sorry) with her cousin Ridley and a stranger, John, who in the end will happen to be someone of her family. She’ll sever any connection to Ethan, even their telepathic connection. She will withdraw on herself, but it isn't so much that Ethan will let go of her, he will go to dangerous places and fight some Enchanters of Darkness, Incubus and so on. He will not go alone because he will be accompanied by his best friend, Link, and a new mate, Olivia "Liv" who is an apprentice Guardian.

The purpose of this story is on the fate of Lena, who still has not chosen her side, whether she is Light (who will kill all the members of her family who are Dark) or Dark (who will kill all the Light members of her family). Difficult choice, as she likes members on both sides. So she’s half a half, and her mother is going to summon a new moon for her to choose, knowing that in her head she’s more on the dark side.
You can imagine that it won’t be that easy. How will Lena choose? Will she choose the easy? Ethan and his friends, will they manage to save her?

mardi 14 septembre 2021

La voleuse de secrets : Tome 1 - Brenda Drake


Présentation du livre
 :


Titre : La voleuse de secrets : Tome 1
Date de Parution Française : 2016/2020
Titre original : Library Jumpers book 1 - Thief of Lies
Date de Parution : 2016
Autrice : Brenda Drake
Traduction : Julie Lafon & Diane Durocher
Édition : Lumen / PKJ

Résumé :

Gianna, passionnée d'escrime et fervente lectrice, visite une bibliothèque de Boston lorsqu'un étrange jeune homme se volatilise sous ses yeux. Gia s'empare de l'ouvrage qu'il consultait et se trouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture. Là, une bête menaçante arpente les rayons... La jeune fille découvre alors qu'elle est une Sentinelle, chargée de protéger une société de créatures surnaturelles. Commence alors pour Gianna une série d'aventures, ponctuée de révélations sur sa naissance et de grands dangers...


                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Je suis désolée de le dire, mais ce livre ne m'a pas conquise. Pourtant, l'univers est celui que j'adore, mais là...

Comment expliquer ça ? Eh bien tout d'abord, et le plus important tout de même, l'écriture ! C'était un style, banal ? Scolaire ? Je ne saurais comment expliquer précisément, mais je me suis pas mal ennuyée à cause de ça. Et forcément, ça s'est ressenti dans ma lecture, même s'il se passait des choses eh bien il y a pas mal de petits détails qui font que je n'ai pas accroché. 

En plus de l'écriture, ce sont aussi les personnages, enfin, les paroles des personnages que j'ai trouvé gênante. Pour vous expliquer, tous les personnages, mais vraiment TOUS, font des jeux de mots, ou bien des blagues (pas drôles en plus pour le coup), dans les moments les moins propices... Enfin, vous voyez le genre ? Si encore il n'y en avait qu'un qui fait ça, passerait encore, mais non non, tous le font, et je ne trouve pas ça agréable. J'ai plutôt levé les yeux plusieurs fois au ciel. 

Sinon concernant l'histoire, sachant que le personnage principal est une fana inconditionnelle de bibliothèques, j'ai trouvé ça assez dommage que celles qu'elle visite ne soit pas si détaillée que ça. Je ne demande pas trois pages de descriptions, mais un peu tout de même, du coup, c'est un peu dommage. 

Vous allez vous demander "mais est-ce qu'il y a des choses positives dans ce livre ?" Les pouvoirs des personnages ? Des globes différents pour chacun. Les Sentinelles (les combattants qui protègent les différents mondes, les bibliothèques de créatures malfaisantes et des mauvais magiciens) ont chacun un globe de lumière et un globe avec un pouvoir précis (eau, vent...), par exemple, Gia, possède celui de la vérité, il suffit d'une goutte de sang pour savoir la vérité concernant une personne (le sang de cette personne bien entendu), mais Gia, est un être unique, elle est la fille de deux Sentinelles, ce qui lui confère deux globes de pouvoirs ! 

Ah oui, parce que j'ai oublié de vous dire que Gia est l'enfant d'une prophétie, et à cause de cette prophétie, les Sentinelles n'ont pas le droit d'être ensemble et d'avoir des enfants. Vous l'aurez bien compris, du coup, dans ce monde, il y a des mariages arrangés. Mais arriva ce qui arriva, les parents de Gia ont enfreint les règles. 

En tout cas, Gia se fait très bien à son nouveau mode de vie, elle qui se pensait une simple Terrienne tout ce qui a de plus banal, s'avère être bien plus complexe que ça, et rechercher par le plus mauvais des magiciens. 

Vous l'aurez donc bien compris, je ne suis pas fan de ce livre, et il s'agit du premier tome, et je ne compte, pour ma part, ne pas lire la suite. 

Si vous connaissez, n'hésitez pas à me faire savoir ce que vous, vous en avez pensé, peut-être avez vous adoré ? Dites-moi tout.


mercredi 8 septembre 2021

Siphadventure : Tome 1 : La Sorcière des mers - Siphano & Léonard Bertos


 Présentation du livre :


Titre : Siphadventure : Tome 1 : La Sorcière des mers
Date de Parution Française : Septembre 2021
Auteurs : Siphano & Léonard Bertos
Édition : 404

Résumé :

Siphano, aventurier étourdi et Pandarou, son fidèle acolyte, débutent leur périple en quête d'un trésor mythique. La première étape e leur voyage les emmène dans une ville envahie de hordes de morts-vivants venues de la mer ! Et les habitants murmurent qu'une terrible sorcière serait à l'origine de cette malédiction... Siphano et Pandarou doivent prendre leur courage à deux mains pour affronter des squelettes, braver des volcans et faire face aux dangers insoupçonnés qui se mettent sur leur route ! 

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Groumpf tout le monde.
Je viens vous parler du premier tome en roman de la Siphadventure où l'on retrouve Siphano et son grand ami Pandarou .... un panda roux ! Vous ne vous en doutiez pas, n'est-ce pas ? 
Comme j'ai pu le dire lors de ma chronique du premier tome de la BD (ici), je disais ne pas être hyper fan de l'univers Minecraft, avec le design et tout. Eh bien, grâce à Siphano et autres youtubeurs (Frigiel pour ne pas le citer), ils m'ont réconcilié avec cet univers, du coup, j'avoue que ma lecture s'en ressent, et j'ai adoré. J'ai passé un très bon moment. 

Même si ce livre peut être lu par tout le monde, je pense qu'il est tout de même plus destiné pour un jeune public. Pas pour son univers, mais par le style d'écriture. C'est plus dans la jeunesse, et ça se lit très bien, très facilement et rapidement. Alors l'écriture est plaisante, l'histoire est vraiment sympa et je vous parle de l'humour ? Le personnage de Siphano (oui, car c'est son personnage qui vit les aventures) a un humour de ... décalé ? On va dire ça ? J'ai adoré, j'ai rigolé à plusieurs reprises, et ça fait du bien. C'est vraiment une lecture sans aucune prise de tête. 
C'est un roman où il n'y a pas de temps mort. Il se passe toujours quelque chose, de l'action, des rebondissements, on ne s'ennuie jamais !

On retrouve ici, Siphano et Pandarou, des amis inséparables à la recherche d'un biome champignons. Késako ? Un biome (île ?) où aucun monstre n'apparaît en gros. Mais alors pour ça, il faut partir à la recherche d'une carte pour trouver ce trésor ! Qui dit recherche, dit aventure, et qui dit aventure dit ... problèmes ! Comme si on allait faciliter les choses après tout. 
Mais que serait Siphano sans Grace ? C'est censé être la tête pensante de la bande, elle est actuellement en stage pour devenir une sorcière ! Mais pas n'importe quelle sorcière non plus, ses tutrices sont des sorcières conchylicultrices ! Eh oui, parce que même si c'est un livre assez jeunesse, ce n'est pas forcément des mots enfantins qui sont employés et ça, je trouve ça très bien ! 
Au vu de la couverture et du titre, je peux très bien dire qu'on y retrouve donc des pirates, des squelettes (pirates), qui n'aime pas ça ? 
Et le pire ennemi de Siph' ! Patel est également de la partie, et pas pour le plaisir de nos amis.

Vous aurez donc bien compris, l'histoire se déroulera autant sur terre, que sur mer, que sous la mer. C'est univers vraiment riche. Jungle, mer, bateau, grotte, et j'en passe pour ne pas tout spoiler, mais vous voyez la richesse du monde ?

Le petit plus de ce livre, ce sont les illustrations ! Vous voyez un "aperçu" avec la couverture, mais dans le livre, on retrouve quelques pages de dessin qui montrent des moments clé de l'histoire. Il doit en avoir une bonne dizaine, et j'aime bien ce principe. 

Pour résumé tout ça, je vous conseille ce livre, on passe vraiment du bon temps en compagnie de nos amis, les illustrations sont jolies, et l'écriture est fluide. Si vous aimez un peu l'univers geek, ça ne pourra que vous plaire. 

Et le mot de la fin : Groumpf ! (Oui Pandarou est peut-être mon perso/animal préféré ^^).

lundi 23 août 2021

Les Sept Reliques, tome 1 : le réveil d'Entropia - Joffrey Lebourg


 Présentation du livre :


Titre : Les Sept Reliques, tome 1 : le réveil d'Entropia
Date de Parution Française : 2021
Auteurs : Joffrey Lebourg
Édition : Saint Honoré

Résumé :

Cordélia n’avait rien demandé à personne. Elle tentait simplement de survivre après le décès de ses parents. Mais un messager divin lui annonce que le responsable est un prince-démon, banni il y a des millénaires et qui prépare son grand retour à l’aide d’humains félons : Entropia. Elle seule peut le contrecarrer, en rassemblant les sept Reliques divines dispersées sur les continents d’Alkymia. Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de magiciennes venues d’un autre monde pour l’épauler. Entre manigances des humains et séides du démon, parviendra-t-elle à mener sa quête à bien??

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Je voudrais tout d'abord, remercier l'auteur et Média Livres qui m'ont permis de lire ce roman.

Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire, c'était même tout le contraire. Je l'ai trouvé très longue, malgré un résumé hyper alléchant. 

Qu'est-ce qui m'a dérangé, me demanderiez-vous ? Eh bien, l'écriture tout d'abord, le déroulement de l'histoire, et finalement, les personnages. Je vais vous en parler point par point. 

L'écriture : je l'ai trouvé assez maladroite, je veux dire par là, que l'on sent que l'auteur veut bien faire, mais il y a beaucoup trop d'éléments. Oui, je sais, vous allez dire que je ne suis jamais contente parce que dans une ancienne chronique, j'ai dit qu'il n'y en avait pas assez, mais là vraiment ça noie l'histoire, il faudrait juste un poil moins, surtout dans la description des personnages, souvent les mêmes choses en plus. Alors, oui, on les imagine très bien, c'est le point positif là-dedans. 

De plus, je dirais qu'une chose m'a extrêmement dérangée ... les parenthèses ! Honnêtement, ça me sortait par les yeux ! Je suis désolée, je n'aime pas dire ce genre de choses, mais là, c'était bien trop ! Un peu, ça ne dérange pas, mais là, une virgule ou une phrase légèrement plus longue aurait réglé le problème. Je comprends pourquoi il y en a, ça servait à décrire la planète en la comparant à la Terre, mais en fait, à force de comparaisons, je me suis perdue et j'ai eu du mal à imaginer les paysages. 


Le déroulement de l'histoire : ici, l'idée est super bonne, honnêtement, une jeune femme, orpheline, qui doit sauver son monde en accomplissant quelques quêtes. Elle fera des rencontres pour l'aider. Elle va parcourir plein de lieux, de villages, une forêt plus ou moins accueillante, des grottes ... Tout ça donne envie n'est-ce pas ? Alors pourquoi je ne suis pas subjuguée ? Eh bien, j'ai trouvé les obstacles bien trop faciles à mon goût. Les combats se passent très vite, et les filles (elles seront donc trois vous verrez plus loin), ont des facilités, et du coup, je n'ai pas trouvé les combats palpitants malheureusement. Et même les situations un peu cocasses n'ont pas réussi à me faire sourire.


Les personnages : nous avons donc Cordélia, la soi-disant héroïne de notre histoire. Je dis soi-disant, parce qu'au tout début, c'est réellement le cas, nous n'avons qu'elle, elle est rebelle, et donne envie de la connaître. On a envie de la suivre dans son aventure. MAIS ! Une fois en compagnie des autres, elle devient limite transparente et, est reléguée au second plan, et je trouve ça vraiment dommage. 

Ensuite, nous avons Amber, une princesse Elfe Noire. Elle est suivie de préjugés sur son côté maléfique, mais il n'en est rien, puisqu'elle veut sauver le monde avec Cordélia. Même si, elle a des manières princières quand il le faut, quand elle est dans la forêt, en combat ou dormir à la belle étoile, elle n'est pas la dernière, elle ne fera pas d'histoire, bien au contraire. Par contre, ce que je regrette avec ce personnage, c'est qu'elle prend très vite la tête de l'équipe, puisque Cordélia est trop novice, mais du coup elle est trop mise en avant. Même si je dois dire qu'elle essaie de donner des conseils sur comment commander à Cordélia, ça, j'ai apprécié. Mais mon Dieu, qu'est-ce qu'elle fait égocentrique ! Et juge les autres, même ceux de sa famille.

Louane, est une sorte de princesse, mais elle ne se considère pas comme telle puisque sa mère est à la tête d'un village (je crois de souvenir) et elle est également la nièce d'Amber. Elle-même ne lésine pas lors des combats et à des supers pouvoirs magiques. 

Dans le prochain tome, car il s'agit d'un roman en trois tomes, nous allons un peu mieux connaître Liam, le dernier personnage qui rejoint le groupe. C'est un "simple" humain, sans aucun pouvoir, contrebandier et avec des problèmes avec la justice. On sent qu'il craque un peu sur Cordélia, mais il reste très timide et rougi facilement aux paroles d'Amber ou de Louane quand il y a des connotations sexuelles. 


Et très bon point positif, c'est la couverture, elle est vraiment magnifique. 

mardi 10 août 2021

Chronoctis Express 2 - Aerinn

 


Présentation du livre :


Titre : Chronoctis Express 2
Date de Parution Française : 2018
Scénario : Aerinn
Dessin : Aerinn
Édition : Kotoji Editions / Autoédition

Résumé :

Devenir ce que l'on craint le plus au monde...

Alex va devoir s'habituer à son nouveau rôle de messager funeste, et retrouver Dentelle pour enfin comprendre la raison de son enlèvement.
Travailler comme Nexros et gérer ses émotions face à des mortels perdus risque de s'avérer compliqué, surtout quand la priorité est de ne pas se faire remarquer...

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ce que j'en pense :

J'ai publié en 2018 (ici) une chronique sur le tome 1 de Chronoctis Express, et ça avait été un réel coup de cœur. Eh bien, vous savez quoi ? Le tome 2 l'est également ! En fait, si vous me suivez sur Twitter, vous pouvez vous rendre compte de l'amour que je porte à ce manga, à cet univers, ses personnages (avec mon chouchou ^^) et aussi pour son autrice. J'adore Aerinn qui est vraiment gentille et hyper proche de ses fans, j'adore.

Et je peux vous dire que j'ai passé un agréable moment en compagnie de Lierre, Harpe, Dentelle, Loriot (mon chouchou), Terry et toute la clique de Nexros. Encore une fois, avec cette pépite entre les mains, je n'ai pas vu le temps passer et j'aurai bien continué sur ma lancée, et croyez moi, c'est ce que je vais faire en allant lire la suite en ligne ^^, et j'ai hâte d'avoir le troisième tome entre mes mains. 

L'histoire est toujours aussi bien ficelée, et je trouve qu'il n'y a pas vraiment de temps mort, on pourrait penser que si à un moment, mais en fait, c'était pour amener un rebondissement. Et horrible ce rebondissement sachant qu'il faudra le tome 3 pour savoir la suite. On ne peut pas dire qu'Aerinn ne sait pas tenir son public en haleine, bien au contraire, ça donne envie de plus. 

Dans ce tome, on retrouve Alex qui devient donc un Nexros, et pourtant, il est en vie, alors que ces agents sont normalement tous morts, du coup ça ne sera pas du tout facile pour lui. Heureusement donc que Dentelle (celui qui l'a poussé dans cette aventure) à des alliés qui aideront Alex dans sa mission. 
Quelle est sa mission, allez-vous demander ! Changer les choses dans l'Au-Delà, changer le système.
Il retrouvera Anaël, la fille qu'il aime, qui est devenue Lierre, suite à sa mort. Et même si ses souvenirs ont disparu, elle sent comme une connexion avec Alex.
Comme Alex a disparut dans le "monde humain", sa famille le cherche, pensant à une fugue ou à quelque chose dans ce genre, mais c'est sans compter Terry, sa sœur, qui va découvrir toute l'histoire, et l'aidera elle-même de son côté. 

J'aimerais tellement vous parler plus des autres personnages, mais si je le fais, je sens que je vais faire un roman de 1000 pages. Mais en tout cas, tous les autres personnages, que je ne peux même pas qualifier de secondaires, sont très importants, chacun à leur manière. Dentelle, pour son autorité, son savoir, ses plans...son humour aussi.
Lily (la chienne d'Alex) qui adore les chaussettes de son maître, mais les chaussettes propres s'il vous plaît), Carol (le persécuteur d'Alex dans le tome 1) qui devient plus humain dans celui-ci.
Un personnage que l'on ne voit pas beaucoup dans les pages mais qu'on connaît très bien (je ne dira rien de plus, no spoil !)
Et Loriot ! Bah oui, il fallait bien que je vous parle de Loriot quand même ! On ne le voit peut-être pas si souvent que ça mais, ses apparitions me font toujours autant plaisir. Je ne me l'explique pas, il me fait rire à chaque fois. Il est marrant, gentil, intelligent, et fan de livres en plus ! Et j'adore son nom de Nexros ! Loriot ^^ 
Et si jamais Aerinn voit ceci... j'aimerais tellement voir le masque de Loriot.



The book :


Title: Chronoctis Express vol.2
Original Title: Chronoctis Express 2
Publication Date: 2018
Scenario : Aerinn
Design : Aerinn

Synopsis:

In a futuristic world, the gods granted to the human beings the right to say their farewells before dying, by making them leave the world thanks to the train of death : the Chronoctis Express. Alex is a young man frightened by the death's agents who serve the Chronoctis Express. He carefully avoids any confrontation with them … Until the day the girl he loves is murdered.

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

I had a great time with Lierre, Harpe, Dentelle, Loriot (my favourite), Terry and the whole Nexros gang. With this nugget in my hands, I did not see the time pass and I will have continued on my momentum. I look forward to having the third volume in my hands.

The story is still as well put together, and I find that there is no real downtime. One might think that if at one time, but in fact, it was to bring about a twist. And horrible this rebound knowing that it will take volume 3 to know the rest. We can’t say that Aerinn does not know how to hold his audience in suspense, on the contrary, it makes you want more.

In this volume, we find Alex who becomes a Nexros, and yet, he is alive, while these agents are normally all dead. So it will not be at all easy for him. Fortunately, that Dentelle (the one who pushed him in this adventure) to allies who will help Alex in his mission.
What is its mission, you will ask! Change things in the Hereafter, change the system.
He will find Anael, the girl he loves, who became Lierre after his death. And even though her memories are gone, she feels like she’s connected to Alex.
As Alex disappeared in the "human world", his family is looking for him, thinking of a runaway or something like that, but that’s not counting Terry, his sister, who will discover the whole story, and help herself on her side.

I’d love to tell you more about the other characters, but if I do, I’m goong to write a 1,000-page novel. In any case, all the other characters, which I cannot even describe as secondary, are very important, each in their own way. Lace, for her authority, her knowledge, her plans ... her humor too.
Lily (Alex’s dog) who loves her master’s socks, but clean socks please), Carol (Alex’s persecutor in volume 1) who becomes more human in it.
A character that we don’t see much in the pages, but that we know very well (I won’t say anything more, no spoil!)
And Loriot! I had to tell you about him! We may not see him that often, but his appearances always make me happy. I don’t explain it to me, it makes me laugh every time. He’s funny, nice, smart, and a fan of more books! And I love his name Nexros! Loriot 
And if Aerinn ever sees this ... I’d love to see his mask.

mardi 27 juillet 2021

Dahliya, artisane magicienne volume 2- Megumi Sumikawa (dessin) & Hisaya Amagishi (scénaro) & Kei (chara design)


Présentation du livre
 :


Titre : Dahliya, artisane magicienne
Date de Parution Française : 2020
Titre original : Madougushi Dahliya wa Utsumukanai - Dahliya Wilts No More - Vol. 2
Date de Parution : 2020
Scénario : Hisaya Amagishi
Dessin : Megumi Sumikawa
Character design : Kei 
Traduction : Melody Pages
Édition : Komikku

Résumé :

"Je veux rester à ses côtés"

Dans le royaume d'Ordine, où magie, slimes, alchimie et autres fantaisies inscrites dans nos contes existent bel et bien, une japonaise se réincarne sous le nom de Dahliya Rossetti, la fille d'un artisan d'objet magiques. Grâce à cette nouvelle chance, elle décide de vivre sa deuxième vie comme elle l'entend et sans regret.
Désormais responsable de sa propre société, Dahliya compte bien mettre tout en oeuvre pour réussir. C'est alors que son chemin recroise celui de Wolfred, le chevalier qu'elle a secouru quelques jours auparavant dans la forêt. En raison de ses yeux dorés, il attire la gent féminine et la colère des amants. Désireuse d'aider son nouvel ami, Dahliya va créer pour lui un objet magique hors du commun.

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ce que j'en pense :

Je vous présente ici, le deuxième tome de Dahliya, artisane magicienne. Je vous disais avec le premier tome (chronique ici), qu'il ne m'avait pas emballé plus que ça, mais qu'il avait tout de même réussi à susciter mon intérêt pour connaître la suite. Et je vous avoue que ce second opus, il ne me transcende pas plus que ça. C'est gentillet, c'est plein de vie avec des dessins vraiment magnifiques, mais je l'ai trouvé un peu vide de sens dans l'histoire. Il apporte plus de profondeur concernant Wolfred, le chevalier, mais sinon à part ça ... En fait, c'est dans celui-là qu'on comprend sa phrase de fin du tome 1 "s'il a une sœur ou une petite amie, je ne le reverrais plus" quelque chose dans le genre et bien oui, maintenant, on sait que c'est à cause de ses yeux ! Et sans aucun spoil de ma part, puisque c'est écrit dans le résumé. Donc oui, Dahliya mûrit, elle devient vraiment responsable de société et va devoir se comporter comme telle et s'habiller également en conséquence, c'est bien connu que les apparences sont importantes. 

Je vous reparle aussi du coup de Tobias, son ex-fiancé, même si on ne le voit pas tellement dans ce tome, ses apparitions sont suffisantes. C'est (je réitère) une vraie tête à claques ! Chacune de ses phrases le rend détestable, et j'ai juste bien aimé comment Dahliya lui répond. 

Je ne vous cacherais pas que j'ai également le troisième tome en ma possession et que la chronique ne tardera pas. Oui, j'ai pris tous les tomes disponibles pour m'en faire une idée, on ne sait jamais. 

En tout cas, je dois me renseigner voir si c'est partout pareil, mais je suis toujours dubitative sur le fait qu'il soit classé comme un seinen. 

mardi 20 juillet 2021

Au bout du chemin - #Collectif 3


 Présentation du livre :


Titre : Au bout du chemin
Date de Parution Française : 2021
Auteurs : Mathilde Bernardin, M. V. Favre, Lily Fox, Chloé Garcia, Aurélie Genêt, Maud Laborde, Marie Lanotte, Xavier Lhomme, Eve Mattatia, Minuit, Camille Souribou, Sébastien Verdier
Édition : Marathon Editions

Résumé :

Chemin découverte ou chemin exploration
Chemin initiatique ou chemin apprentissage
Chemin épreuve ou chemin délivrance
Chemin physique ou chemin intérieur

Partez au bout du chemin sur les traces des différents personnages des textes.
Cheminez à leurs côtés, au rythme de leurs pas, émotions, leçons, fascinations...

Marrainé par l'autrice Morgan of Glencoe, ce recueil présente les douze cheminements d’un appel à textes organisé par Marathon Editions et le blog livresque Imagin'encre. En lien avec le thème, les droits d’auteurs de ce livre seront versés à l’association Cœur de forêt qui œuvre pour la protection et la valorisation des forêts.

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Tout d'abord, un énorme merci aux éditions Marathon pour m'avoir envoyé ce livre.

Au tout début du livre, nous avons un sommaire qui amène chaque titre des nouvelles sous une forme d'histoire, je trouve ça vraiment intéressant et très sympa. 

La Reine de Ceux-de-la-forêt : je n'ai pas été totalement aimé le style d'écriture que j'ai trouvé assez scolaire, mais malgré tout j'ai trouvé l'histoire assez intéressante. On se retrouve à vivre la vie d'une petite fille qui vit dans un orphelinat et qui ne se sent pas à sa place dans cet endroit, et va créer sa propre histoire. Je peu vous dire que je ne m'attendais pas à cette fin, et j'aime être surprise. Je trouve aussi qu'il manque un peu de descriptions, mais comme il s'agit d'une nouvelle, je peux comprendre qu'on ne fasse pas dans les détails. 


Mourir d'amour : j'ai bien aimé le style d'écriture cette fois-ci. Nous faisons la connaissance de Maât, une déesse égyptienne et toute sa famille, mais vivant de nos jours. J'ai trouvé l'histoire intéressante et on ne s'attend pas spécialement à cette fin, on essaie de la deviner, on imagine plusieurs scénarii jusqu'à tomber juste avec le final que j'ai bien aimé. Oh et j'adore le ton condescendant de Maât ! Telle la déesse qu'elle est, je l'ai bien aimé. 


Au-delà du jardin : il s'agit d'une bonne histoire et avec une jolie plume. Même si j'avais deviné la fin, ça ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et de passer un bon moment en compagnie d'Emie et d'Annie. Je ne peux pas trop parler de la nouvelle en elle-même, sinon je vais un peu tout spoiler, mais en tout cas ici, c'est du point de vue d'Emie. Et je peux vous dire que, s'il ne s'agissait pas d'une nouvelle, j'aurais beaucoup aimé connaître l'histoire du point de vue d'Annie. J'ai aussi beaucoup aimé que nous avons le regard que l'on peut avoir enfant et celui d'adulte, qui est bien différent, surtout qu'il s'agit de la même personne.


Chemin vert : il s'agit ici, de la modernisation du conte d'Hansel et Gretel, ou Grethell quand nous prenons cette nouvelle. Je peux vraiment vous dire que la mère est horrible ! Avec un mauvais caractère, elle est égoïste et imbuvable, et nous avons aussi le père, qui lui, est un soumis, qui n'ose pas dire grand-chose. Ce qui est bien, c'est qu'ici, la fin est totalement différente du conte que l'on connaît tous, et justement, j'ai beaucoup aimé cet aspect. L'histoire se passe dans un futur très très moderne avec peu de nature, et le retour qui se fait dans cette nature oubliée, fait du bien. Un bon style d'écriture qui se lit très bien.


Révélation brutale : alors là, je dois avouer que c'est une surprise. La perception des choses d'un individu peut avoir des répercussions sur sa vie. Je trouve que c'était une très bonne histoire dans l'ensemble, mais le style de l'écriture est un peu gênant dans les dialogues, je n'ai pas trouvé ça assez fluide. En personnages, nous retrouvons Julien et Emma, qui sont en couple et vont "visiter" une maison ancienne qui intrigue nos deux compères. Je n'ai pas accroché au personnage de Julien, que je trouve juste sans gêne et absolument pas dans l'écoute. En tout cas, c'est une fin que j'ai appréciée.


Disparaître sous les fougères : c'est une jolie histoire sur la Bretagne, sur la magie, sur un fond "écolo" avec la préservation des forêts et que les Hommes détruisent, que j'ai pris plaisir à lire. Une histoire fort intéressante et très bien écrite. En fait, le personnage de cette nouvelle, est une sculpture en pierre, et je trouve ça très rafraîchissant de suivre son histoire. En plus, si vous êtes vraiment curieux, sachez que "Mimi", la sculpture, existe réellement, vous pourrez voir à quoi elle ressemble si vous voulez.


Chien-loup : une nouvelle qui a su me faire pleurer. Oui, je suis hyper sensible quand il s'agit d'animaux, et ici, c'est une histoire que l'on vit du point du vu du chien. On y est de sa naissance jusqu'à sa mort, et l'on vit ses peurs, ses joies, ses épreuves... J'ai beaucoup aimé l'histoire autant que la plume, je dois vous avouer n toute sincérité que ça a été mon histoire coup de cœur. 


Promenons-nous dans les bois : c'est un joli conte qui est très bien écrit, mais malgré tout, je ne suis pas totalement rentrée dans l'histoire. C'est une belle histoire pour apprendre à se pardonner soi-même des choses qui ont pu se passer. Je dois tout de même avouer que le nom de la forêt où se passe l'histoire est magnifique "Anémadrilina". 


Lever le voile : une nouvelle dans le fantastique qui appelle grandement à un roman. Pourquoi ? Parce que tout est absolument ouvert ! J'ai une multitude de questions qui n'a pas trouvé de réponses. J'imagine moi-même le pourquoi de l'histoire. Manon, notre personnage principal, voyage entre les Mondes, se fait poursuivre par des Ombres maléfiques. Mais alors pourquoi voyage t-elle comme ça ? Pourquoi les Ombres la pourchassent ? Pourquoi est-elle un Veilleur ? (ceux qui "tuent" les Ombres). J'aimerais vraiment savoir tout ça.


Si tu veux aller loin, marchons ensemble : une histoire qui se passe entre le présent et le passé, ou bien est-ce des hallucinations ? Tout est dans cette question que seul le lecteur peut répondre, chacun sa perception des choses. Pour une fois, l'histoire se passe sur l'Île de la Réunion pour une course qui mène les participants à refaire le parcours d'un esclave qui s'est échappé. Une nouvelle assez sympathique à lire. On est aussi dérouté que le personnage qui fait cette course et j'aime bien ce concept. 


Un pirate à vélo :une nouvelle que j'ai pris plaisir à lire. Elle montre le cheminement de l'auteur dans ses recherches pour son livre et qui s'imprègne de tout ce qui l'entoure, de tout ce qu'il voit pour créer son histoire, ses personnages. C'est une bonne nouvelle, qui se lit facilement avec un style d'écriture efficace.


Le gardien : Encore une fois, une très très bonne histoire que j'ai beaucoup aimé lire. Et encore une fois, une qui a su m'émouvoir, j'ai versé quelques larmes à la fin de ma lecture. Je ne pensais pas que des nouvelles d'à peine dix pages y parviendraient, et pourtant si. Une histoire sur un drame qui se passe dans l'ombre, qui touche les enfants, et qui, malheureusement, arrive bien trop souvent. C'est également une façon qui amène le sujet du viol et du mal-être, tout en délicatesse, en poésie.