dimanche 1 juillet 2018

Whispering, les voix du silence : Tome 1 - Yôko Fujitani

Présentation du livre :

Titre : Whispering, les voix du silence : Tome 1
Date de Parution Française : 2018
Titre original : Hisohiso - silent voice 1
Date de Parution : 2012
Scénario : Yôko Fujitani
Dessin : Yôko Fujitani
Traduction : Claire Olivier & Anaïs Koechlin
Édition : Akata

Résumé :

Kôji est aujourd’hui un lycéen ordinaire. Mais lorsqu’il était enfant, il avait une capacité unique : celle d’entendre les pensées de tout ce qui l’entoure. Les objets, les plantes, les animaux... Mais aussi et surtout celles de ses proches. Très vite, ce don s’est en réalité révélé être une malédiction ostracisante. Ses parents eux-mêmes commençaient à craindre leur enfant, qui pouvait sans le vouloir connaître leurs pensées les plus intimes. À l’adolescence, Kôji a perdu ce pouvoir, et il réussit désormais tant bien que mal à s’intégrer au lycée. Mais un jour, il croise la route d’un petit garçon qui, comme lui autrefois, possède ce « don ». D’abord réticent et indifférent, voire effrayé, il va finalement se prendre de sympathie pour lui et décider de l’aider. Au même moment, un changement s'opère en lui...

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ce que j'en pense :

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Akata qui m'ont envoyés ce tome 1. 

J'ai ainsi fait la connaissance de Kôji et de Daichi. Encore une fois (mais c'est ce qui me plaît dans ce genre) c'est d'avoir du surnaturel dans ma lecture. Et donc cette fois-ci c'est un don (ou malédiction ça dépend comment on le prend) qui permet de lire les pensées de tout ce qui nous entoure. 
Kôji est une lycéen qui avait hérité de ce don, mais au plus il grandissait, au moins il entendait ces voix. Et comme pour lui tout ne se passé pas bien avec ça, il n'arrivait plus à communiquer avec ses parents ni les enfants de son âge quand il était enfant, ils le délaissaient, ne voulaient plus l'approcher ni rien de tout ça. Kôji a donc eu une enfance assez difficile mais en perdant son don, il arrive à se faire des amis et reprend donc une vie plus ou moins normale.
Mais ça, c'est avant de rencontrer le petit Daichi, qui lui aussi se retrouve avec le même don. Mais pour le coup, leurs histoire n'a rien de comparable, puisque la famille de Daichi le vit assez bien. 

Quand Kôji rencontre Daichi et découvre son don, il essaie de s'éloigner pour ne pas revivre ses douleurs passées. Mais le petit garçon l'intrigue et du coup il vont e rapprocher et s'est ainsi que tout va commencer ou recommencer. 
C'est un lien très fort qui va se créer entre ces deux là et aussi avec la famille de Daichi car Kôji va voir ce qu'il a pu lui manquer. Mais c'est justement à se dire tout ça, qu'un changement va s'opérer sur lui. Sa pire frayeur va arriver. 
En faite au tout début du manga j'avais un peu de mal avec Kôji mais c'est petit à petit, en le découvrant, qu'on commence à l'apprécier.  Comme quoi, les apparences peuvent être trompeuses et en connaissant une personne (ou un personnage pour le coup) il faut prendre le temps de la connaître pour se faire un réel avis.

Ce tome 1 va vraiment mettre en place tout les éléments nécessaires afin de comprendre l'histoire et les personnages. J'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur les personnages et pourquoi certains vont avoir le don de lire dans les pensées des autres, des objets et des animaux. Mais surtout comment les deux protagonistes vont le vivre, et comment ils vont s'épauler. Comment les amis de lycée de Kôji vont régir sur le long terme aussi. 

C'est vrai qu'au vu de la couverture, on aurait pu se dire que cette histoire allait être mignonette mais ce n'est pas que ça, au contraire, on y voit de la tristesse, de la peur et de l'isolement, le manque de communication. Mais il y aura aussi de jolies histoires d'amitié, toutes différentes et qui nous fera le plus grand bien. 

samedi 30 juin 2018

L'album - 1. A l'aube d'une nouvelle vie - Ashley Pullo

Présentation du livre :

Titre : L'album - 1. A l'aube d'une nouvelle vie
Date de Parution Française : 2018
Titre original : The Album
Date de Parution : 2014
Auteur : Ashley Pullo
Traduction : Marine Labaisse
Édition : Collection Infinity (MxM Bookmark

Résumé :

L’Album est une histoire à la fois belle et pleine d’émotions, qui suit sur 17 ans le parcours de cinq amis qui expérimenteront la vie, l’amour, des pertes et des épreuves.

Avant qu’elles ne se séparent pour aller étudier à des universités différentes, Chloé et sa cousine Natalie font un pacte : elles se retrouveront à New York où elles suivront leurs rêves. 

Des années plus tard, elles sont toutes les deux là-bas mais les choses ne se sont pas déroulées exactement comme elles l’espéraient, les laissant à la fois désenchantées mais plus déterminées que jamais à trouver un but à leur existence.

Trois hommes, très différents les uns des autres, auront une influence particulière sur l’écriture de l’album de leur vie.

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

C'est l'histoire de deux cousines Canadiennes, Chloé et Natalie.
Tout commence à lors des 18 ans de Chloé, où elle, Natalie et certaines de leurs amies se sauve de sa fête d'anniversaire pour aller dans un bar. C'est par la suite qu les deux cousines vont se retrouver à aller voir une voyante qui leur prédira leur avenir.
Mais c'est aussi l'histoire de Zack, Adam, Chris et d'autres encore ...
Ces personnages sans lien apparents au premier abord que l'on rencontrera tous à cette même date.

On se demandera pourquoi parler de tous ses personnages et comment ça va faire avancer l'histoire.

On les retrouvera tous quelques années plus tard et c'est là que tout se met en place, ce qu'ils sont devenus, leurs histoires personnelles, leurs rêves ... Et le tout, à New York.

Pour le coup, on peut dire que tout ces personnages sont différents les uns des autres. Ils viennent tous de villes différentes, font des métiers différents, ont leurs propres problèmes, leurs joies, une histoire bien à eux et des caractères très différents. Et pourtant c’est l'amour qui vont tous les rassembler. Même si pour le coup,la première chose qui les rapproche, c'est plutôt le sexe.
Roh oui le sexe, ce livre en est rempli donc forcément si vous n'êtes pas adepte de tout ça, je vous déconseille ce livre. Je ne vais pas dire qu'on arrive à passer outre parce que bon il y en a pas mal, mais les autres parties du livre peuvent être plus touchantes.
Ma partie favorite ? Facile ! Les lettres et e-mail entre Natalie et Zack (l'un des autres personnages). J'avoue que Zack a été mon petit coup de cœur du livre, c'est vraiment celui que je trouvais le plus authentique.

Une chose que j'ai aussi apprécié dans ce livre, c'est qu'on sait très bien quand se passe l'histoire, tout se passe par date. C'est bien clair de ce côté là. C'est précis mais le seul bémol c'est vers la fin du livre, les dates passent de plus en plus vite, voir même carrément par années, ça m'a dérangé parce que j'ai trouvé que du coup ça allait bien trop vite. Au pire je pense qu'il aurait fallut arrêter le livre en face A sur une certaine date et faire un volume 2 en Face B en continuant la vie de chaque individu en étant un peu plus précis sur leur avenir commun.
Bon alors oui je sais qu'il y aura une suite mais je me demande bien comment elle pourra être. Parce ue oui on va pas se mentir mais quand je sais que je lis une saga j'aime avoir la suite sauf si vraiment j'ai détesté le premier tome et ce n'est pas le cas ici.

C'est avec ce genre d'histoire que l'on se dit que le destin est fun. Pourquoi ? Parce que des personnes d'horizons et même de pays et d'Etats différent vont tous se rencontrer, créer une histoire ensemble. Ils vont s'aimer, se détruire, se guérir ....

Ce livre n'est pas un coup de cœur pour ma part. J'avoue que j'ai été dérangé du style d'écriture au premier abord, même si par la suite je suis passée outre. J'ai aimé l'idée de destins qui se croisent, des différentes histoires ... Mais il me manquait vraiment quelque chose, je n'ai pas réussi à rentrer complètement dans l'histoire, je n'ai pas été transportée, et je ne me suis pas non plus attachée aux personnages (bon d'accord sauf Zack j'avoue).

Donc pour moi je n'ai pas adoré, mais je n'ai pas détesté non plus.
Et vous, vous croyez au destin ?

dimanche 24 juin 2018

Follow Me Back - Livre 2 - A.V. Geiger

Présentation du livre :

Titre : Follow Me Back livre 2
Date de Parution Française : 2018
Titre original : Follow Me Back - Tell Me No Lies
Date de Parution : 2018
Auteur : A.V. Geiger
Traduction : Frédérique Le Boucher
Édition : Collection R

Résumé :

Personne ne sait ce qui est arrivé au prodige pop-rock Eric Thorn. Son compte Twitter ? Bloqué. Son portable ? Enterré dans la neige, l'écran brisé et maculé de sang.

Tessa Hart, fangirl agoraphobe, connaît la vérité, mais elle a définitivement tournée la page #Tessa❤Eric.
Plus question de toucher à son compte Twitter. En revanche, Snapchat ... C'est beaucoup plus sûr, non ?

Après avoir fait profil bas pendant des mois, Tessa sort de sa cachette, forcée d'affronter les fantômes de son passé ...

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Ayant apprécié le premier tome de cette duologie, je me suis achetée le deuxième tome.
Déjà dans le premier il me manquait quelque chose pour que l'histoire soit un coup de cœur, et je trouve que ce manque est encore plus flagrant dans le deuxième. Et c'est dommage parce que l'histoire est vraiment sympa, c'est ça le pire.
En faite le point vraiment négatif que j'ai pu trouver dans ce livre c'est que tout, absolument tout était prévisible. En tout cas pour ma part je savais qui allait faire quoi et qui avait fait quoi .... Mais ça ne m'a pas empêché de lire ce roman assez vite, tout comme avec le premier. 

L'écriture est fluide, et l'auteure sait pertinemment où elle va et ça c'est plutôt positif. On sent bien que l'histoire est bien ficelée il n'y a pas de doute là dessus. 

On retrouve Tessa qui est toujours en pleine crise d'anxiété et Eric qui tente de la raisonner même s'il n'est pas mieux avec ses crises de paranoïa (même si on peut très bien comprendre l'un comme l'autre). 
On les retrouve donc un mois après les événements qui se sont passés chez Tessa, vous vous souvenez ? L'affaire avec Blair Duncan qui la poursuit...
Les deux amoureux ont fuit loin de tout, des gens, des fans d'Eric, des feux des projecteurs, et surtout loin de Blair qui est sorti de prison faute de preuves et que Tessa a fuit et qu'elle est recherchée pour meurtre. (celui de Eric !).
Et pourtant, un mois passe, et Eric est obligé de sortir de sa fuite et de retourner travailler; avec Tessa bien entendu, il ne la laissera pas tomber.

Tout comme le premier tome, celui là est coupé par quelques chapitres "interrogatoire de police" car il s'est passé quelque chose et qu'ils y sont mêlés malgré eux. Comment ? Eh bien je vous dirais "lisez le livre pour en avoir connaissance ;-)".
Mais en plus de toute cette histoire, les deux protagonistes vont en voir de toutes les couleurs. Et avec tout ce qui va leur arriver, on les soutient, on est avec eux, on leur veut du bien, on a envie qu'ils vivent en paix. En paix avec eux même, mais aussi avec les autres.

En faite ce que j'ai bien aimé également de ce livre, et comme dans le premier; c'est ce dont quoi parle le livre au fond : le harcèlement, la manipulation, la sécurité sur les réseaux sociaux....
Des sujets préoccupants et toujours d'actualité.

Et vous l'avez vous lu ? Il vous tente ?

mercredi 20 juin 2018

La première fois que j'ai été deux - Bertrand Jullien-Nogarède

Présentation du livre :

Titre : La première fois que j'ai été deux
Date de Parution Française : 2018
Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède
Édition : Flammarion Jeunesse


Résumé :

Le scooter de Tom nous emporta loin du monde.
Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule.
Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu'à cet instant. Juste une fille comme les autres.
Il avait suffit qu'un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam.
J'étais vraiment folle amoureuse.


                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

C'est avec surprise que l'auteur m'a contacté afin de lire son roman, après avoir commenté une photo de Flammarion pour choisir la couverture que l'on préférait. Et je vous avoue que j'ai accepté immédiatement car ce petit résumé me parlait bien et je vous assure que je ne suis pas déçue de ma lecture.
Donc je commencerai par remercier Bertrand Jullien Nogarède pour cet envoi.

J'ai beaucoup aimé ce roman, de son côté à la fois rafraîchissant mais aussi un peu cynique par moment, surtout comment Karen voit l'amour. Je dois avouer que je me suis un peu retrouvée en elle quand elle avait ses visions sur l'amour. Vouloir y croire mais dans le même temps effrayé par cet inconnu, que va t-il se passait ? Souffrir ? Être réellement aimé en retour ? Mais aussi se dire que si ça doit se faire alors ça arrivera, ça nous tombe dessus et on y peut rien. 
Et c'est exactement ce qui va arriver à Karen, l'amour va lui tomber dessus sans crier gare, elle va tomber amoureuse de Tom, ce jeune Anglais qui arrive dans sa classe. Même si tout se passe assez vite dans les débuts, ce n'est pas un coup de foudre, il se passe quelques petites choses avant leur histoire. 

La musique (surtout l'Anglaise), rapproche Karen et Tom. Ils sont tout les deux musiciens et c'est un peu comme ça qu'ils vont commencer à parler. Et une chose en entraînant une autre, entre discussion et malaise, ça devient le début d'une grande histoire, peut être même LEUR plus grande histoire, même si ils n'en n'ont pas conscience au début. 
Karen et Tom sont très différents l'un de l'autre; Karen est Française, vit dans une banlieue, joue du piano et connait ses classiques. Tom, lui, est un Anglais qui vit chez ses grands-parents à Londres, dans une somptueuse demeure, il aime le rock (surtout l'influence Mod) et joue de la guitare, il a même son propre groupe. 

J'ai beaucoup aimé les deux personnages. J'ai aimé les découvrir, découvrir leurs origines, leurs environnements, leurs peurs et leurs désirs. A la fois rêveurs mais très réalistes sur le monde qui les entoure. On a du mal à se dire que parfois ils n'ont que 17 ans et pourtant quand ils sont ensemble, ils sont inconscients, et vive le présent comme si le lendemain n'existait pas. 

Lire ce roman c'est aussi un voyage. En effet, tout commence dans une banlieue Parisienne, et beaucoup de l'histoire se déroule à Londres. On visite Londres en même temps que Karen et Tom, et pour y être aller, je vous assure qu'on imagine les lieux, on en rêve, on se croit sur place, alors si en plus de ça vous écouter la playlist de Karen et autres groupes bien Britanniques, vous êtes sur place en temps réel. 
Mais dans ce livre on retrouve aussi la solitude des jeunes ado dans leurs familles brisées. Que se soit Karen qui a une mère célibataire depuis toujours puisque son père n'a jamais fait parti de sa vie ou de Mélanie dont ses parents sont toujours ensemble mais se disputent sans cesse, à prendre des médicaments ou aller en cure de repos et j'en passe. Et Tom, lui qui a perdu son père il y a quelques mois et ne s'entend pas très bien avec sa mère. 
Des visions de la famille et de l'amour qui va leur être propre par rapport à leur famille, car oui cela joue un rôle essentiel pour pouvoir se construire.

Au début de la chronique je vous dis que ce livre est rafraîchissant, et pourtant, le point de vue cynique et le franc parlé de la meilleure amie de Karen montre une autre facette de la vie. C'est un personnage secondaire qui prend énormément de place. Dès le début du livre ce qu'elle dit d'elle même va se révéler être vrai, et je vous avoue que je l'ai vu venir, mais ça n'empêche que ce fut un choc pour ma part. Même si j'ai trouvé Mélanie un peu antipathique, parce que je suis loin d'être comme elle surement. 
Autre personnage secondaire mais pas des moindre, il s'agit de Jonathan, un ado qui a une mémoire énorme ! Il se rappelle d'absolument tout, et c'est grâce à tout ça que Karen va en connaître un peu plus sur la culture Mod avant de faire réellement la connaissance de Tom. J'ai apprécié aussi Jonathan quand il s'est affirmé devant Mélanie, il ne s'est pas laissé faire et heureusement.

L'auteur nous a laissé sur une fin assez inattendue, c'est à dire une fin ouverte. On choisira nous même si nous sommes positifs et si on vit un peu dans le monde des Bisounours (oui j'avoue j'aurai cette préférence là), ou alors sur une fin un peu plus réaliste concernant nos deux amoureux, dans ce monde un peu dur.

jeudi 7 juin 2018

Love, Simon (Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens) - Becky Albertalli

Présentation du livre :

Titre : Love, Simon
Date de Parution Française : 2015 / 2018
Titre original : Simon vs. the Homo Sapiens Agenda
Date de Parution : 2015
Auteur : Becky Albertalli
Traduction : Mathilde Tamae-Bouhon
Édition : Hachette


Résumé :

Moi, c'est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d'Atlanta. J'ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.
Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay.


                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

J'ai apprécié cette petite lecture, à la fois fraîche, mais avec un petit fond triste. 
J'ai lu ce livre en très peu de temps, je le voyais passer un moment sur bookstagram et du coup j'ai eu envie de le lire. J'ai eu la chance de le voir passer aussi sur NetGalley où j'ai pu me le procurer en lecture libre et vraiment merci, je ne regrette pas cette lecture. 

J'ai aimé les deux parties du livre. La première, étant la vie selon Simon. Je veux dire, c'est sa vie comme il la vit au jour le jour avec ses amis, sa famille, ses pensées, ce qu'il fait au lycée, ses problèmes ..... 
Et la 2ème partie du livre que l'on retrouve dans différents chapitres sont les messages que s'envoient Blue et Jacques (Simon pour de vrai).

J'ai aimé ces deux parts du livre mais je vous avoue que j'ai eu ma préférence pour les e-mails entre Simon et Blue. J'ai trouvé ces messages tellement touchants. Se dévoiler en profondeur. Dévoiler ses peurs, ses petites et grandes victoires, ses pensées, tout en gardant l’anonymat entre eux. Pas de nom, et pourtant à force de parler entre eux, des indices sont semés.
On essaie même de savoir qui est Blue (même si personnellement j'ai trouvé facilement ^^) en même temps que Simon. 
Tomber amoureux d'une personne que l'on n'a jamais rencontré, on parfois dû mal y croire et pourtant ça arrive. On a jamais vu cette personne et pourtant on est attiré, par sa personnalité, par sa personne. Ça vous est déjà arrivé à vous ? 

J'ai apprécié le fait de dire que la norme n'est pas d'être blanc, d'être hétéro .... Il n'y a pas de norme. Chacun est comme il est. Pourquoi un individu devrait être mieux vu qu'un autre ? Chacun aime à sa façon, chacun à ses sentiments, son point de vue. 
Et chacun aussi est blessé par ce que les autres disent, pensent. Certains gestes sont horribles, ce n'est pas forcément physiquement, bien entendu. L'exemple ici c'est que, quoiqu'on dise sur un réseau social sur une personne, dévoiler son secret, ça à des répercussions et pas toujours positives.

Bref je m'éloigne un peu mais, c'es quand même les pensées que j'ai eu lors de ma lecture, je me suis un peu trouver en Simon ... la rencontre en ligne, tomber en amour de quelqu'un qu'on ne connait pas réellement, le problèmes des réseaux sociaux .... Je me suis sentie touchées par son histoire et de celle de Blue. 
J'ai trouvé tous les personnages touchants. Que se soit les personnages principaux, comme les secondaires. En faite je les ai tous trouvé très humains, très complets. 

C'est donc un roman que je vous conseille si vous souhaitez passer un bon moment.

jeudi 31 mai 2018

Le noir est ma couleur - Le pari - Olivier Gay

Présentation du livre :

Titre : Le noir est ma couleur
Date de Parution Française : 2014 - 2018
Auteur : Olivier Gay
Édition : Rageot Editeur


Résumé :

Pour gagner un pari, Alexandre, bad boy séducteur et boxeur, invite Manon, la meilleure élève de leur seconde, à boire un pot. Dans une ruelle, il la voit attaquée par une créature étrange. N’écoutant que son sens de l’honneur, il intervient… et s’aperçoit que Manon a des pouvoirs hors du commun !


                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

Il s'agit ici du premier tome d'une saga, et j'ai bien envie d'en connaître la suite. 
L'histoire commence par un pari que se lance Alexandre, le petit voyou qui a une vie assez difficile avec ses parents, surtout son père mais qui a une mère "fantôme" on va dire, elle ne fera rien pour l'aider. 
Donc Alexandre se lance dans le pari de sortir avec Manon, une fille très intelligente, que rien ne relie à part être dans la même classe. Mais il a fallut que Manon tienne un peu tête à Alexandre en ne l'aidant pas à tricher lors d'un contrôle. 
C'est donc là que tout dérape, là où leur vie à tout les deux va changer, bon surtout celle de Alexandre, on va pas se mentir. 

Car s'est en voulant suivre Manon après le lycée que Alexandre va découvrir qu'elle n'est pas seulement une fille, mais aussi une Mage. Elle va se faire attaquer, et il va la sauver .... Mais alors ensuite ? Eh bien croyez moi, il n'y pas de temps mort, il y a de l'action tout le temps, on ne s'ennuie pas. 
Il est question de courage, de pouvoirs magiques, de méchants, de "traîtrise". 

Est-ce que j'ai un mauvais point ? Oh bah je dirai, que c'était peut-être un peu court. C'est vrai j'ai lu ce livre très vite. Je vous le dis, il est entraînant, on ne le lâche plus. 
J'ai beaucoup aimé de connaître les pouvoirs des Mages, d'où ça vient. Je me suis dit sur le coup que ça allait être un peu cliché, vous savez des pouvoirs magiques tout ça tout ça .... Mais en faite non, ça change. Et oui, les pouvoirs des Mages viennent .... du Spectre. Non non pas les fantômes, mais le Spectre de lumière, vous savez, ce que l'on apprend en cours de physique/chime. Eh bien j'ai trouvé ça très intéressant. Bon le bémol (on va dire ça comme ça) c'est le cliché : Mages Noirs = Spectre de lumière noir. 
Ah oui parce que oui, les méchants de l'histoire sont un Mage noir et ses serviteurs qu'il a créé lui-même. C'est donc eux qui s'en prennent à Manon. 

Comme vous le savez, si vous me suivez depuis le début, c'est que j'ai dû mal avec les héroïnes des romans que je lis, mais pour le moment, dans ce premier tome, Manon me plaît assez. Elle ne se laisse pas faire, essaie de protéger son secret, essaie de protéger aussi Alexandre quand celui-ci est en danger. Elle ne manque pas de courage, mais elle prend parfois des décisions qu'elle sait mauvaises mais elle n'a pas le choix, n'est-ce pas ? 

C'est donc un tome un que je valide, et dont j'attends la suite avec impatiente. J'ai hâte de voir ce que va devenir Manon, parce que ce petit changement de situation .... Eh bien Waouh ! Sa vie va radicalement changer, et je me demande bien comment elle va s'en sortir. Elle, mais aussi comment sa famille, ses parents qui sont des Mages très respectés vont réagir en apprenant qu'elle a changé ? Que ses pouvoirs ont changés ? 
Comment Alexandre va s'en sortir ? Je veux dire, pour sauver le secret des Mages, parce que les Humains ne doivent en aucun cas les connaître. Sa mémoire sera effacée ? Va t-il la retrouver ? Aidera t-il Manon dans son changement de vie ? 

Plein de questions auxquelles j'aimerai avoir mes réponses, alors ..... La suite dans les prochains tomes. 

dimanche 20 mai 2018

Good Morning Little Briar-Rose : Tome 04 - Megumi Morino

Présentation du livre :

Titre : Good Morning Little Briar-Rose 04
Date de Parution Française : 2018
Titre original : Ohayo Ibara Hime 04
Date de Parution : 2016
Scénario : Megumi Morino
Dessin : Megumi Morino
Traduction : Miyako Slocombe
Édition : Akata

Résumé :

Tandis que Tetsu commence à apprivoiser la peur qu'il éprouve à l'égard de Shizu, la jeune fille s'ouvre peu à peu au monde.

Ce faisant, elle découvre de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments ...

Suite aux derniers événements, elle accepte alors de rencontrer Chihiro, l'ami d'enfance de Tetsu.

Ce dernier, lui aussi, semble cacher un mystérieux secret ...
* Romance
* Mélancolie
* Fantastique

                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ce que j'en pense :

C'est avec le quatrième tome de Good Morning Little Briar-Rose que je vous retrouve et c'est une bonne retrouvaille. Encore une fois j'ai beaucoup aimé ce que Megumi Morino a fait. C'est toujours aussi doux malgré l'histoire bouleversante de Shizu.
On voit combien Shizu a changé en quatre tomes. Elle est bien plus vivante et surtout c'est bel et bien elle que l'on trouve dans son corps et non une autre entité. J'aime en découvrir plus sur elle et je pense que c'est exactement comme Tetsu, parce qu'il veut la connaître, et on voit bien que ce n'est pas un travail pour lui mais bien ce qu'il veut pour lui-même et pour Shizu, pour son bien-être. 
On sent bien qu'il ne veut que son bien au même titre que Chihiro. Ah oui on retrouve l'ami d'enfance de Tetsu, Chihiro. Nous allons en savoir un peu plus sur lui, sur son secret qu'il cache le plus possible et qu'il l'a empêché d'avoir des amis quand il était enfant et pourquoi il apprécie autant Tetsu même si lui n'avait aucune idée de ce qu'il avait fait pour lui sans le savoir. Et le secret de Chihiro va être très important car il rejoint un peu celui de Shizu. Je vous laisse le loisir d'en connaître le détail en lisant ce tome de Good Morning Little Briar-Rose. 

Dans ce tome, Shizu m'a émue, de bien des façon, je crois que j'aime beaucoup sa personnalité qui se réveille. Elle est douce, a le sens du partage, elle a beau être timide, elle veut connaître la vie, ce qui se fait dehors mais par elle-même, pas par les yeux des âmes qui la possèdent. Ses réactions m'ont fait rire également, avec la barbe à papa par exemple. Et j'ai beau dire qu'elle est timide mais elle va quand même dire des choses tellement mignonnes, elle est un peu sans filtre mais c'est ce qui fait son charme et elle en fait rougir Tetsu qui trouve ça adorable aussi. 

Dans ce tome, on sent bien que la mère de Shizu, veut que sa fille soit bien même si elle en a peur, mais elle a également peur de son mari et va donc suivre ses ordres. On croise son père, et lui mais il est antipathique ! Il ne veut pas que sa fille vive, qu'elle soit heureuse, qu'elle se construise. Pour moi, comme sa fille a une "tare" il veut la cacher aux yeux de tous et fera tout pour que ça arrive. 
C'est donc au courage nouveau de Tetsu, que la vie de Shizu va radicalement changer. Mais je ne peux pas en dire plus car la suite sera dans le prochain tome qui sortira très bientôt. 
J'ai quand même du mal à me dire que la série se finit dans pas longtemps, j'adore ces personnages, ils sont toujours touchants, et le sont de plus en plus. Même les personnages secondaires le sont ! Les sœurs de Tetsu par exemple, surtout Ryo.