vendredi 5 février 2021

La véritable histoire d’Itachi : Nuit noire - Takashi Yano & Masaki Kishimoto


Présentation du livre
 :

Titre : La Véritable Histoire d'Itachi : Nuit noire
Date de Parution Française : 2018
Titre Original : Naruto Itachi-Shinden Anya hen
Date de Parution : 2015
Auteurs : Masashi Kishimoto & Takashi Yano
Traduction : Virgile Macré
Adaptation Graphique : Eric Montésinos
Édition : Kana

Résumé :

Pour être accepté dans les Services spéciaux, Itachi est chargé, avec son ami Shisui, d’assassiner un espion.
Alors que l’hostilité grandit entre le clan Uchiwa et le village, Shisui finit par trouver la mort.
Ayant acquis de nouvelles pupilles, Itachi prend une décision qui le mène vers une nuit tragique.
A la fois bienveillant et cruel, il place en son jeune frère l’espoir de réaliser son rêve.

Histoire en deux tomes
                                                                            -*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Ce que j'en pense :

J’avais écrit la chronique du premier volet il y a deux ans, alors je vous avoue que j’avais oublié mon ressentie depuis le temps. Et en la relisant, je me suis dit que mon ressenti est resté le même ; c’est-à-dire que je suis toujours intriguée par Itachi et son histoire, mais en fait je voulais en savoir bien plus sur lui.
J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire, ce n’est que vers la fin que j’étais dedans, au moment de l’action en fait.
Je ne dis pas que ce livre n’est pas bien, non non, il se passe des choses tout de même, juste ... c’est moi qui en attendais trop ! 
Dans ce livre, on retrouve Itachi entre ses 11 et 12 ans, soit entre son entrée dans les services spéciaux et son départ du village. Il a dû faire des choix et des sacrifices qu’il doit faire afin de pouvoir réaliser ses rêves de paix. Honnêtement, je n’aurais pas aimé me retrouver à sa place, et il n'a vraiment confiance que dans une seule personne, qu’il aime de tout son cœur, son petit frère Sasuke. 

En fait, Itachi est perçu comme quelqu’un de très mature pour son âge et prit pour un génie par la plupart des adultes. C’est pour cela qui intègre les services spéciaux de Konoha, mais à cause de ça, ils oublient qu’en réalité, Itachi n’est qu’un enfant. Et en lisant ce tome, on le ressent, on ressent à la fois sa maturité, mais également sa naïveté, ses rêves ... il essaie de palier les deux et c’est ce qui le perdra, d’où le titre « Nuit noire », car c’est ici que l’on ressent son désespoir et sa « chute ». Sans pour autant abandonner son rêve, il ne fera que le transmettre à son petit frère, de façon cruelle certes, mais efficace lisez ou regardez l’anime de Naruto pour comprendre).

Donc non, ce livre n’est pas un coup de cœur, il reste intéressant pour connaître plus Itachi et comprendre son geste envers son clan, mais j’avoue que comme c’est un personnage que j’ai toujours beaucoup aimé, c’est plus la suite de sa vie qui m’aurait intéressée (soit la fin du livre et ce qui ne viendra sûrement jamais en light novel ou manga secondaire sur lui). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire